lundi, décembre 5

Namaste : signification du mot « Namasté » ?

290

« Namasté », les adeptes du yoga connaissent ce mot ! Quel est le vrai sens de ce mot ? Comme tous les gestes et les mots durant le yoga, tout est énergie, tout a un sens.

 « Namasté » traduction littérale du mot

Namasté est un mot du sanskrit indien de la culture hindoue ancestrale. Pour l’histoire, le sanskrit est une langue ancienne, pratiquée dans les écrits religieux bouddhistes et hindous. Le terme est une composition de syllabes :

A découvrir également : Comment bien s'équiper pour faire de la randonnée ?

  • Nama qui se traduit par s’incliner ;
  • As qui veut dire je ;
  • Té qui signifie tu.

Namasté se traduit donc littéralement par « s’incliner devant vous » ou « je m’incline devant vous ». En ce sens, il témoigne d’une révérence et reconnaît la présence de l’autre personne avec gratitude.

La signification de « Namasté »

Il faut savoir que namasté est bien plus qu’un mot. Il est généralement suivi d’un geste et est purement spirituel. Selon la religion bouddhiste ou hindouiste, ce geste permet de mettre en présence de la lumière divine en chaque individu. Ce geste de reconnaissance peut être équivalent à une phrase du type « la lumière en moi reconnaît et salue la lumière en toi ».

A découvrir également : Trouvez les meilleures planches pour la BD Blake et Mortimer

Bien plus qu’une simple salutation, ce mot est une belle leçon de vie. On peut aussi le considérer comme un remerciement profond ainsi qu’une marque de respect que l’on témoigne. Pour aller plus loin, « namas » peut se traduire par « rien n’est mien ». Cela signifie que l’on privilégie l’authenticité et le cœur sans rien attendre en retour.

Namasté et ses variantes

Aujourd’hui, les Indiens se saluent avec une de ces locutions : Namaskara, Namaskar ou Namaskaram. Ces mots se disent aussi bien à la maison, dans les transports publics ou dans la rue, pour entamer une discussion. C’est ainsi que Namasté est la forme la plus courante pour se dire bonjour ou au revoir, même entre parfaits inconnus.

Pendant un cours de yoga, il est possible qu’un coach dise Namaskar pour dire bonjour de la manière la plus classique possible. « Je fais mes salutations » peut être adressé à un groupe de personnes alors que Namasté est plutôt utilisé pour accueillir un individu.

Selon un professeur de yoga célèbre, pour saluer un groupe d’individus, avec le même sens que Namasté, l’on peut utiliser Namo Vaha, vaha désignant le pluriel de « te » ou « toi ».

Comment utiliser la salutation Namasté ?

Chez les yoginis occidentaux, Namasté est prononcé à haute voix. Dans l’hindouisme, le geste est plus courant, à l’instar de la poignée de main. Ce geste est appelé Anjali Mudra, qui consiste à joindre les paumes de mains ensemble devant la poitrine (au niveau du chakra du cœur). Cela n’a rien à voir avec une posture religieuse ! Joindre ses deux paumes est censé donner de l’énergie car le geste unit les deux hémisphères du cerveau.

Lorsqu’on dit Namasté, on incline la tête pour qu’elle rejoigne le cœur avec les yeux fermés. Une autre variante veut que dans l’Anjali Mudra, les extrémités des deux index touche la zone entre les yeux, pendant qu’on a la tête baissée. Selon les enseignements, cet emplacement est celui du troisième œil ou le centre énergétique.

Dans quelles situations utiliser Namasté ?

De manière générale, il existe plusieurs situations pour lesquelles l’usage de Namasté est approprié. Après tout, il s’agit d’un geste de respect.

Dans le yoga par exemple, la salutation se fait au début et à la fin de la séance. Via le Namasté, l’élève et le coach se remercient mutuellement tout en exprimant le fait de reconnaître une unité en l’autre qui sert de liaison à tout.

Dans la vie quotidienne, les Indiens estiment qu’en joignant leurs mains devant leurs poitrines, leurs esprits pourront se rencontrer. Selon la religion bouddhiste, chacun possède une part de divinité en soi. Via le mudra, deux personnes saluent cette part.