vendredi, février 23

Osons le champagne rosé pour des apéritifs pétillants et gourmands

112
Osons le champagne rosé pour des apéritifs pétillants et gourmands

L’été est là, les soirées entre amis ou en famille se multiplient et vous recherchez l’idéal à servir pour un apéritif convivial et rafraîchissant ? Ne cherchez plus ! Le champagne rosé est la réponse parfaite pour sublimer vos moments gourmands. Alliant délicatesse et saveurs fruitées, il saura séduire tous les palais et apporter une touche festive à vos réunions.

La particularité du champagne rosé

Contrairement aux idées reçues, le champagne rosé n’est pas simplement un mélange de champagne blanc et de vin rouge. Il existe en réalité deux méthodes pour obtenir cette teinte rose si particulière :

A lire aussi : Les meilleurs moments pour acheter son billet d'avion pour la Martinique

  1. La macération : Cette technique consiste à laisser les raisins noirs (pinot noir ou meunier) en contact avec leur peau pendant une courte période. La couleur va ainsi se diffuser dans le jus de raisin. Les cépages sont ensuite pressurés, puis fermentés comme pour élaborer un champagne classique. Ce procédé permet d’obtenir des champagnes rosés riches en arômes de fruits rouges grâce au temps de macération.
  2. L’assemblage : Cette méthode consiste à ajouter une petite quantité de vin rouge tranquille (généralement issu du pinot noir) à du champagne blanc. Ce mélange confère au champagne une note fruitée et légèrement épicée, pour un résultat plus subtil.

Les cépages utilisés

Le champagne rosé est principalement élaboré à partir des trois cépages classiques que sont le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. Le chardonnay, cépage blanc, apporte la fraîcheur et l’élégance tandis que les cépages noirs offrent leurs arômes fruités. Selon les maisons et les cuvées, les dosages et les assemblages peuvent être différents, ce qui entraînera des champagnes rosés aux saveurs distinctes. Retrouvez ici un champagne conseillé par Cavesa !

Des accords mets-champagne rosé irrésistibles

Pour profiter pleinement des qualités gustatives du champagne rosé, il est intéressant de l’associer avec des mets délicats et gourmands qui en soulignent les saveurs fruitées. Voici quelques suggestions :

A découvrir également : Comprendre la vape : utilité des blogs sur la thématique

  • Tartares de poissons : La fraîcheur d’un tartare de saumon ou de thon mettra en avant les notes acidulées du champagne rosé.
  • Carpaccio de bœuf : Une option originale, qui marie la finesse du bœuf cru avec le côté fruité du champagne.
  • Charcuterie fine : La richesse en saveurs des produits de charcuterie s’accordera parfaitement avec la complexité du champagne rosé.
  • Fruits de mer : La finesse des fruits de mer se mariera à merveille avec les bulles légères du champagne.
  • Desserts aux fruits rouges : Les notes fruitées du champagne seront renforcées par la présence des fruits rouges dans un dessert léger et acidulé.

Il convient bien sûr de toujours adapter vos accords en fonction du type de champagne rosé- millésimé ou non, riche en arômes ou plus subtil – afin de réaliser les meilleures associations.

L’art de déguster le champagne rosé

La température idéale

Pour apprécier pleinement tout son potentiel aromatique, il est essentiel de servir le champagne rosé à une température comprise entre 8°C et 10°C. Une température trop froide nuirait à l’exaltation des saveurs tandis qu’une température trop élevée rendrait les bulles moins agréables. Pour atteindre cette température idéale, placez votre bouteille au réfrigérateur pendant 3 à 4 heures avant dégustation ou, pour aller plus vite, plongez-la durant 20 minutes environ dans un seau rempli d’eau et de glace.

Le choix des verres

Même si les coupes sont souvent associées au champagne, elles ne garantissent pas une dégustation optimale. En effet, elles dispersent rapidement les bulles et les arômes. Privilégiez plutôt des flûtes ou des verres à vin effilés, qui permettront une meilleure perception des saveurs tout en maintenant la fraîcheur du breuvage.

L’ouverture de la bouteille

Ouvrir une bouteille de champagne rosé n’a rien de compliqué, mais il y a quelques astuces pour le faire sans accident ni perte d’effervescence :

  1. Détachez délicatement le muselet (fil métallique) qui maintient le bouchon de liège en place.
  2. Tenez fermement le bouchon avec une main et faites tourner lentement la bouteille avec l’autre main.
  3. Maintenez constamment une légère pression sur le bouchon afin d’éviter qu’il ne s’échappe brusquement et libère trop de gaz carbonique.
  4. Une fois le bouchon extrait, servez immédiatement votre champagne rosé dans les verres adaptés.