lundi, octobre 25

Shampoing naturel : comment choisir ?

10

Pour prendre leurs cheveux, pour respecter leur cuir chevelu, de plus en plus de français choisissent d’utiliser un shampoing naturel à la place d’un produit conventionnel. Si cela vous tente également, que devez-vous regarder pour choisir un shampoing naturel ?

Qu’est-ce qu’un shampoing naturel ?

Un shampoing naturel est un cosmétique dont la composition ne comprend que des ingrédients naturels et peu agressifs. De fait, cela exclut de nombreuses composés d’origine chimique pouvant éventuellement être agressifs ou irritants pour la peau, les cheveux et les muqueuses.

A voir aussi : Où acheter du CBD biologique en France

Un shampoing naturel peut également inclure une certaine éthique, par exemple en proposant un emballage 100 % recyclable ou en produisant en France pour réduire le transport. C’est toutefois loin d’être la majorité.

Par ailleurs, il ne faut pas confondre shampoing naturel et shampoing bio. Pour pouvoir prétendre au label AB, il faut en effet répondre à un cahier des charges très strict. Sans cela, votre shampoing peut tout à fait être composé uniquement d’ingrédients naturels mais ne pas être issu de l’agriculture biologique.

A voir aussi : Comment évacuer le stress ?

Quels ingrédients ne doivent pas figurer ?

Pour bien choisir votre shampoing naturel, il faut s’intéresser à sa composition. Ainsi, certains produits chimiques ne doivent pas y figurer. C’est le cas tout particulièrement des silicones, des parabens et des sulfates.

Les sulfates

Deux sortes de sulfate sont principalement utilisées dans les shampoings conventionnels. Le premier d’entre eux est le SLS (laurylsulfate de sodium), le second le SLES (lauryl éther sulfate de sodium).

Ces deux composés sont des tensioactifs sulfatés avec une puissante action détergente. Ils sont agressifs et irritants pour le cuir chevelu et les muqueuses.

Toutefois, s’ils sont utilisés dans de très nombreux shampoings, c’est tout simplement parce qu’ils ont un pouvoir moussant et lavant important.

Les silicones

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les shampoings conventionnels contiennent un certain nombre de silicones. Celles-ci permettent de renforcer la sensation de glissant du cheveu, ce qui va dans le sens d’un coiffage grandement facilité. Ils apportent également de la brillance.

Malgré tout, l’utilisation des silicones n’est pas sans poser de problème. En effet, en recouvrant le cheveu, il le fragiliserait en l’étouffant. Même remarque au niveau du cuir chevelu puisqu’il ralentit la pousse de nouveaux cheveux.

Les parabens

Largement utilisés, les parabens sont également très décriés.En effet, ce sont des perturbateurs endocriniens en puissance. Nombre de scientifiques s’interrogent sur leur répercussion sur la fertilité et certaines formes de cancer.
Par ailleurs, c’est un allergène reconnu.

Choisir son shampoing en fonction de votre type de cheveux

Comme pour la version classique, le shampoing naturel se décline en fonction de la nature de votre cheveu.
Ainsi, les cosmétiques renfermant de :

  • de l’ortie, du calendula ou de la camomille sont apaisants pour le cuir chevelu ;
  • du beurre de karité : le beurre de karité tout particulièrement recommandé pour les cheveux crépus ou frisés ;
  • de l’argile verte : cette agression naturelle a des vertus purifiantes. Elle permet notamment de débarrasser le cuir chevelu et les cheveux des impuretés et de la pollution environnante. L’utilisation d’argile verte permet également de réguler la production de sébum ;
  • du beurre de mangue pour les cheveux abîmés, cassants, secs ou rêches.