lundi, octobre 25

Quel est le rôle d’une auxiliaire de puériculture ?

63
auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture est une professionnelle qui officie dans le secteur de l’enfance. Dotée de nombreuses qualités, celle-ci travaille généralement dans des EAJE (établissements d’accueil de jeunes enfants) et même dans des centres hospitaliers. Quelles sont cependant les missions qu’une auxiliaire de puériculture peut accomplir ? Éléments de réponse !

Au sein d’un hôpital

Comme vous aurez le temps de le constater, les missions que doit accomplir une auxiliaire de puériculture dépendent de la structure où elle travaille.

A lire en complément : Un enseignant qui approuve le choix de l'école ?

Ainsi, dans un centre hospitalier, une telle spécialiste est chargée d’accueillir et de rassurer un enfant ainsi que sa famille. En outre, celle-ci a également les qualités nécessaires pour veiller sur la santé de l’enfant qui est désormais sous sa responsabilité.

Par ailleurs, si un enfant est hospitalisé, une auxiliaire de puériculture peut apporter les premiers soins de santé à ce dernier. Durant son temps libre, elle peut aussi aider les agents d’entretien à nettoyer et à désinfecter les différents espaces de vie de l’hôpital.

A voir aussi : La Fondation Friedman remercie les anciens combattants américains

Dans un établissement d’accueil de jeunes enfants (EAJE)

Dans un EAJE, les rôles joués par une auxiliaire de puériculture sont un peu plus complexes. Pour commencer, celle-ci devra user de ses compétences pour concevoir un projet pédagogique solide et attrayant avec l’accord des autres professionnels travaillant dans l’EAJE.

Ensuite, cette spécialiste est chargée de veiller à la sécurité de l’enfant ainsi que de sa mère. Lorsqu’on parle de sécurité, il faut savoir qu’il s’agit ici de la sécurité physique et psychique de ces deux êtres. De même, dans une telle structure, une auxiliaire de puériculture doit :

  • quotidiennement contrôler les équipements qui y sont utilisés ;
  • initier (avec l’accord des autres professionnels) des activités pédagogiques ;
  • prendre le temps d’apporter un soutien physique et moral aux familles.

Hormis toutes ces tâches, celle-ci devra aussi dans un tel établissement assurer les suivis des enfants qui s’y trouvent.

Au sein d’une Protection Maternelle et Infantile (PMI)

Les missions d’une auxiliaire de puériculture dans une PMI sont un peu semblables aux tâches qu’elle doit accomplir dans un hôpital. Elle apportera donc des soins de santé de qualité aux enfants, accompagnera les parents de ceux-ci et veillera à la propriété des lieux.

Outre ces différentes tâches, celle-ci a également la responsabilité de suivre les dossiers des enfants. Cela lui permettra donc de prendre soin de ces enfants-là et de veiller à ce que ces derniers ne se sentent pas abandonnés par le système en place.

Au sein d’une structure d’aide sociale à l’enfance (ASE)

Dans une ASE, l’auxiliaire de puériculture doit être une personne qui inspire confiance aux enfants qu’elle côtoie. Pour ce faire, elle se doit donc d’être intègre. Dans le même élan, celle-ci sera chargée de répondre aux différentes préoccupations de ces bouts de chou et de proposer des activités pédagogiques pour ces enfants. Ceci sans oublier qu’elle a le devoir de veiller à la santé aussi bien physique que morale des enfants qui se retrouveront dans cette structure.

Outre ces différents lieux, une auxiliaire de puériculture peut aussi travailler dans une maternité. Au sein de celle-ci, cette experte pourra :

  • s’occuper du nettoyage du matériel de la salle d’accouchement ;
  • donner les premiers soins de santé aux nouveau-nés ;
  • participer aux accouchements.

Voilà ! Vous connaissez toutes les missions d’une auxiliaire de puériculture.