vendredi, juin 14

Réalisation d’une chape : étapes, matériaux et conseils pratiques

433
Réalisation d'une chape : étapes, matériaux et conseils pratiques

On a souvent besoin de réaliser une chape en ciment avant de poser ou de rénover un revêtement de sol. La mise en place d’une chape peut sembler simple pour les expérimentés, mais requiert quand même certaines connaissances et compétences. Cet article vous montre comment réaliser une chape : les phases à suivre, les matériaux requis et les bons gestes.

Présentation de la chape

De nombreuses personnes confondent souvent la chape de ciment avec la dalle de béton. Cependant, il convient de souligner que les deux sont distinctes, étant donné que la chape est un composant de la dalle.

Lire également : Optez pour le débosselage sans peinture

Cette dernière, qui constitue la base et le sol d’une maison, a une épaisseur de près de dix centimètres. La chape, quant à elle, se compose d’une fine couche de ciment d’à peine quelques centimètres et a pour rôle de compléter la dalle. Le revêtement de sol sera par la suite posé sur la chape.

L’application d’une chape permet de rendre la surface plane avant d’y poser un revêtement. Il est également possible d’utiliser la chape pour aménager une allée extérieure ou niveler le sol entre deux pièces.

A voir aussi : Brikawood : la maison bois passive

Réaliser une chape en quelques étapes

Pour réaliser une chape, vous aurez besoin d’équipements de qualité et d’une certaine expertise. Si vous n’avez pas d’expérience, alors faites appel à un expert en rénovation pour obtenir des travaux de qualité.

Préparer la base

Commencez par vérifier le support avant de réaliser le coulage de chape. Pour y parvenir, vous devrez nettoyer minutieusement la surface, en éliminant tous les débris, gravats et poussières pouvant altérer l’adhérence de la chape. Si vous envisagez d’utiliser un isolant sous votre chape, alors celui-ci devra être installé avant le coulage.

En général, les isolants comprennent panneaux rigides ou semi-rigides, à placer sous l’ensemble de la surface du sol en prenant soin de respecter les joints de dilatation. Vérifiez que l’épaisseur totale de l’isolant et de la chape ne dépassent pas la distance entre le sol et les éléments immobiles.

Réalisation d'une chape : étapes, matériaux et conseils pratiques

Le marquage

Une fois que vous avez préparé votre support, il est maintenant temps de réaliser des marquages afin de définir l’épaisseur et la pente de la chape. Après le coulage, ces repères seront aussi utiles pour un nivellement correct.

Afin de déterminer les marquages, vous pouvez utiliser des règles de niveau à placer sur le sol à une distance d’environ 1 mètre entre elles. Vérifiez que chacune est au bon niveau en utilisant un niveau à bulle, puis marquez l’emplacement des règles sur les murs.

La préparation du mélange

Pour préparer le mélange, les ingrédients requis sont du ciment, du sable et de l’eau. La quantité de ces ingrédients variera selon divers facteurs comme l’épaisseur désirée de la chape et sa résistance.

Le plus souvent, il est conseillé de mélanger une partie de ciment avec 3 parties de sable. En ce qui concerne l’eau, il faudra en incorporer une bonne quantité afin d’obtenir une consistance fluide et pas trop liquide.

Verser la chape

Répandez le mélange sur le sol en débutant d’un coin puis en progressant graduellement vers l’autre extrémité.  Appliquez le mélange en utilisant une taloche ou un râteau, en suivant les marques tracées. Par ailleurs, assurez-vous que la chape est bien au niveau. Lorsque tout le mélange a été étendu sur la surface, vous devrez réaliser un nivellement afin d’obtenir une finition parfaite.

La finition

Après avoir nivelé votre chape, nettoyez toute la surface avec une éponge humidifiée afin d’éliminer les éventuels résidus de mortier et d’obtenir un rendu homogène. Laissez ensuite la chape sécher correctement avant de la fouler. La durée de séchage peut être de plusieurs jours selon la densité et la composition du mélange.