samedi, septembre 30

La solution parfaite pour la peinture qui s’écaille

1037

1. La solution pour les peintures écaillées

On peut peindre sur de la vieille peinture, mais elle a tendance à laisser des bords révélateurs. D’un certain point de vue, l’on peut considérer que c’est une solution bon marché. Pour les zones clés, vous souhaiterez sûrement que toute la peinture soit au même niveau, présentant une surface parfaitement lisse et plane.

Avant de peindre l’intérieur ou l’extérieur de votre maison, vous devez traiter les problèmes de peinture existants. Sauf si vous êtes extrêmement motivé pour dépouiller votre maison de chaque centimètre carré de peinture, vous devez compter avec la peinture écaillée. C’est là que vous aurez besoin d’une solution pour peinture qui s’écaille.

A lire aussi : Comment ouvrir son portail avec un smartphone: une étape par étape pour un accès facile et sûr

L’écaillage de la peinture présente un véritable dilemme. En effet, elle est trop petite pour justifier le décapage de tout le mur, mais est trop grande pour être ignorée ou simplement repeinte.

A voir aussi : La prise connectée : comment elle peut vous aider à économiser sur vos factures d'électricité

Vous pouvez toujours appliquer une couche d’apprêt et de peinture sur une surface où la peinture s’est décollée. Tant que les bords restants sont stables, cela fonctionnera, mais c’est une solution inesthétique, surtout quand il s’agit d’écailler de la peinture qui a plusieurs couches de profondeur.

La méthode montrée ici remplit la dépression avec de l’enduit à bois. Il aide également à protéger les bords de la peinture existante afin qu’ils soient moins susceptibles de recommencer à s’écailler.

Les outils et matériels nécessaires

Vous avez peut-être déjà les outils et les matériels nécessaires pour fixer votre peinture écaillée. Sinon, tout ce qui figure sur cette liste coûtera à peine plus de 30 €.

  • Mastic à bois.
  • Couteau à mastic. Assurez-vous d’utiliser un vrai couteau à mastic (il est pliable) plutôt qu’un couteau à cloison sèche ou un autre substitut.
  • Racloir à peinture.
  • Brosse métallique.
  • Une ponceuse, soit orbitale électrique, soit à éponge manuelle.
  • WD-40 (facultatif). C’est ma façon préférée de nettoyer le mastic à bois du couteau à mastic.
  • Apprêt.

2. Grattez les bords desserrés

  • À l’aide de votre grattoir à peinture, grattez les bords détachés de la surface peinte.
  • Arrêtez quand il devient trop difficile d’enlever la peinture.

3. Brosse métallique et ponçage léger

  • Avec votre brosse métallique, balayez vigoureusement les débris restants de la zone.
  • Travaillez à nouveau les bords. Si la peinture commence à s’écailler, retournez et enlevez-la avec le grattoir.

4. Appliquez le mastic à bois à l’aide d’un couteau à mastic

  • C’est la partie la plus amusante. Appliquez de l’enduit à bois sur votre couteau à mastic et étalez sur toute la surface. Vous n’avez besoin que d’une fine couche.
  • Assurez-vous que l’enduit à bois s’étend au-delà du périmètre de la zone que vous fixez. Ne vous inquiétez pas, ceci sera poncé.
  • Assurez-vous de plier le couteau à mastic comme indiqué pour obtenir une surface plane. Cet effet de flexion est la raison pour laquelle vous utilisez un couteau à mastic au lieu d’un outil non pliable.

5. Laissez bien sécher l’apprêt à bois

  • Après l’application de votre apprêt à bois, suivez les instructions du fabricant qui peuvent indiquer d’attendre 45 minutes ou une heure.
  • Vous pouvez lui donner au moins 2 heures. Si vous essayez de le poncer avant qu’il n’ait complètement séché, il s’effritera sur votre feuille abrasive.

6. Poncez le remplisseur à bois

  • Utilisez un papier à grain fin sur votre ponceuse. C’est un peu délicat parce que vous aurez à meuler ce mastic à bois en morceaux jusqu’à l’épaisseur d’une, deux, trois ou même plus de couches de peinture.
  • Si vous appuyez trop fort, vous poncerez jusqu’au bois nu, auquel cas vous devrez tout recommencer.

7. Votre mastic à bois sablé

  • Après le ponçage, la zone pourrait sembler être assez inégale. Il se pourrait en effet que la planche présente des crêtes de craquelures verticales.
  • Si vous vous trouvez dans une situation semblable, vous pourriez hésiter à poncer à travers ces crêtes de peur de sabler l’enduit à bois.
  • S’il s’agissait d’une zone très visible, vous pourriez même choisir de remplacer toute la carte.
  • En fin de compte, une fois qu’elle aura été apprêtée et peinte, elle aura fière allure.

8. Appliquez l’apprêt sur la zone sablée

  • Votre enduit à bois séché devra être apprêté avant d’être peint.
  • Après la peinture, il devra être impeccable et se fondre dans le reste des zones peintes.

9 Choisissez la peinture adaptée à votre surface

Le choix de la peinture est crucial pour garantir un rendu final impeccable et durable. Il faut prendre en compte le support sur lequel elle sera appliquée, ainsi que l’usage qui en sera fait.

Pour les surfaces sujettes aux chocs, il faut limiter l’apparition de moisissures et d’autres problèmes liés à l’humidité.

Il existe aussi des peintures spécialement conçues pour les murs extérieurs qui doivent être capables de résister aux intempéries et au vieillissement prématuré causé par le soleil.

Pensez aussi à choisir une couleur qui s’harmonise bien avec votre décoration intérieure ou extérieure. Si vous avez du mal à vous décider, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel ou dans un magasin spécialisé.

En suivant ces étapes simples mais importantes, vous pouvez dire adieu aux problèmes liés aux écailles de peinture et profiter pleinement du rendu impeccable offert par celle-ci.

10 Appliquez la peinture en plusieurs couches pour un résultat durable

La dernière étape consiste à appliquer la peinture proprement dite sur votre surface préparée. Pour obtenir un résultat durable, pensez à bien procéder avec soin et minutie.

Commencez par mélanger votre peinture jusqu’à ce qu’elle soit homogène. Une fois cela fait, versez une petite quantité de peinture dans le bac.

Utilisez le rouleau adéquat selon la taille et l’emplacement de la surface à couvrir (rouleau court pour les petites surfaces, long pour les grandes). Trempez-le délicatement dans le bac rempli de peinture puis retirez l’excédent en passant légèrement sur la grille du bac.

Appliquez ensuite doucement et uniformément la première couche de peinture sur votre surface. Évitez les gestes brusques ou trop appuyés qui risqueraient d’étaler irrégulièrement l’apprêt ou encore causer des bulles d’air qui se creuseront sous la couche finale.

Il faut attendre au moins deux heures avant d’appliquer une deuxième couche si vous avez utilisé un produit acrylique, mais cette période varie selon les produits utilisés, alors veillez à bien lire attentivement l’emballage avant toute application.

Répétez ces étapes jusqu’à ce que toutes vos couches soient appliquées correctement. Vous pouvez augmenter ou réduire le nombre de couches nécessaires en fonction du support choisi ainsi que du type de projet envisagé.

Si vous voulez éviter les problèmes liés aux écailles de peinture, pensez à bien suivre des étapes précises et à savoir choisir les bons produits. En appliquant une couche d’apprêt sur votre surface sablée avant la pose de la peinture finale en plusieurs couches, vous garantirez un rendu irréprochable et durable qui résistera mieux aux intempéries.